« La France m’a tuer » – Le calvaire de Jeanne Pouchain, considérée comme morte depuis des années par l’Aboministration française, qui refuse évidemment de reconnaître son erreur

Quand on vous dit que l’Administration française est INCAPABLE de reconnaître ses erreurs…
Encore une preuve :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =